vendredi 24 février 2017

Histoire de...Démons et Merveilles Anthologie




Quelle maison d'édition? Edition lune écarlate 

Quelle collection? Collection Lunologie 

Quand est il sorti? Le 15 décembre 2016 

Quel format? Ebook et papier 

Quel tarif? 4.99 (ebook) et 18.99 (papier) 

Comment le trouver? Edition lune écarlate  Amazon  

Comment je l'ai eu? Merci au édition lune écarlate pour ce service presse 


résumé: 

Laura Amsellem, Cancereugène, Barnett Chevin, Guillaume Dalaudier, Christian Perrot et Valérie Simon nous révèlent des monstres insoupçonnables. De l’Égypte à un futur proche, des humanoïdes si peu humains jusqu’à des gargouilles au physique enchanteur cachent une part de démon. Mais dans ces nouvelles et novellas, le merveilleux n’est jamais très loin. Et l’horreur est proche, toute proche… trop proche. Haut les cœurs, lecteur, accroche-toi bien !






- Le concile du temps de Guillaume Dalaudier

- Crève-Pierre de Laura Amsellem 

- Tan S.A de Cancereugène 

- Le sabbat de Time Square de Barnett Chevin 

- Croisement de Christian Perrot 

- Le coeur de Pierre de Valérie Simon 


Voici un livre de nouvelles dans des univers très différents les uns des autres on peut passer d'un univers de fantasy urbain à la mythologie. Les plumes des auteurs sont agréables, moi qui ne suit pas beaucoup les nouvelles j'ai beaucoup aimé. L'imagination est sans limite on s'en rend compte en le lisant. Un point que j'ai adoré c'est la petite présentation des auteurs avant de commencer à les lire. Je dois vous avouer que j'ai repéré certains auteurs qui m'ont donner envie de découvrir leur travail.

jeudi 23 février 2017

La Faucheuse de Neil Shusterman



Quelle maison d'édition? Robert Laffont

Quelle collection? Collection R 

Quand est-il sorti? Le 16 février 2017 

Quel format? Ebook et papier 

Quel tarif? 12.99 (ebook) et 18.90 (papier) 

Comment le trouvé? Collection R  Amazon 

Comment je l'ai eu? Merci beaucoup aux éditions Michel Laffont pour ce service presse.


Résumé: 


Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté.

" MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu'en étant tué aléatoirement (" glané ") par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu'ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l'art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité.
Mais seul l'un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu'il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l'un contre l'autre bien malgré eux... "







Un monde ou la maladie, la vieillesse et même la mort n'existe plus cela ressemble a un monde merveilleux ne trouvez vous pas!? ( j'ai tout de suite pensé aux proches que j'avais perdu trop tôt ) Mais ( et oui il y en a toujours un qui traîne ) il faut pensé au problème que générerai cette immortalité une surpopulation. C'est pour ça qu'une organisation de Faucheur a été mis en place dans le monde pour réguler la population.

Chaque Faucheur à sa propre façon de voir les choses du moment que les commandements
sont respectés. Ils ne tuent pas pour le plaisir, ils glanent.

Citra et Rowan vont rencontrer un Faucheur a un moment de leur vie. Leur réaction va sans le vouloir faire en sorte qu'ils deviennent apprentis-Faucheurs. Ce sont deux ados qui voit les choses de façon différente sur la vie. Un seul point commun être Faucheur jamais mais rien ne se passe comme prévue dans la vie.

Un coup de coeur pour ce roman. J'ai adoré les personnages qui sont tellement opposés des uns des autres mais avec un point commun glané. Les journaux que tiennent les faucheurs que l'on lit au fur et à mesure de l'histoire ma passionné on en apprend plus sur eux qui sont ils vraiment, que ressente t-il. Après tout l'apparence d'un faucheur doit être irréprochable. Je suis passée par toute sorte d'émotion colère, tristesse et même dégoût a un moment. C'est rare que je ressente ce genre d'émotion surtout le dégoût mais c'est du à un personne qui nous montre une face de l'humanité que je déteste. Ce roman m'a envoûté impossible de le lâcher entre intrigue, manigance rien n'est laisser au hasard. Il s'agit du premier tome d'une trilogie avec une fin que j'ai adoré. Je vous le conseil lisez le c'est une merveille.  

mercredi 22 février 2017

Histoire de zombies Anthologie




Maison d'édition : Lune écarlate
Collection : Lunologie
Nombre de pages : 382 pages
Prix broché : 23,49 euro
Prix ebook : 4,99euro
Date de parution : 31 octobre 2015
Provenance : SP Lune écarlate
Où l'acheter? : édition lune écarlate  Amazon



résumé:


Décérébré, « chose », mangeur de cerveau ou d’humain, le zombie est devenu en 10 ans un personnage fantastique bénéficiant d’une incroyable cote de sympathie alors qu’il ne nous veut que du mal !
Vous en reprendrez bien un petit bout en compagnie de Nicolas Ancion, Barnett Chevin, Pierre Gévart, Esther J. Hervy, Gulzar Joby, Denis Labbé, Léo Lallot, Frédéric Livyns, Catherine Loiseau, Aurélie Mendonça, Jean Milleman, Mythic, Bruno Pochesci, Alexandre Ratel, Franck Roger et Estelle Valls de Gomis ?



   -   Esther J. Hervy : London Apocalypse 
   -   Catherine Loiseau : Le sérum 
   -   Barnett Chevin : Le sinistre journal d’Alfred Ritscher 
   -   Estelle Valls de Gomis : 1977 
   -   Gulzar Joby : Autour du lac 
   -   Pierre Gevart : Sven 
   -   Brunz Martin : Mondo Zombi 
   -   Léo Lallot : Récupération 
   -   Frank Roger : Le Triomphe 
   -   Jean Milleman : Les amants de Sisyphe 
   -   Nicolas Ancion : Un léger vent de panique
   -   Mythic : Zombie Zombie ! 
   -   Denis Labbé : Petit papa errant 
   -   Frédéric Livyns : Zombio 
   -   Aurélie Mendoça : L’autre 

 -   Alexandre Ratel : Pour l’éternité




Aujourd'hui c'est jour de fête sur le blog, deux avis pour le prix d'un ;)

bonnes lectures et bonne découverte.

PS : Merci à Sab d'avoir pris le temps de nous noter le nom de toutes les nouvelles avec leurs auteurs.







Je ne suis pas fan de zombies mais je me suis dit pourquoi pas et en plus il s'agit de nouvelles. Et oui je l'avoue je ne suis pas film d'horreur voir pas du tout. Mais je voulais essayer quand même. Et je dois dire je n'ai pas fait de cauchemar ouf!!!
Les auteurs ont vraiment bien écrits leur histoires. Elles sont toutes différentes et oui il ne s'agit pas seulement d'un groupe qui essaye d'échapper a des zombie. Une m'a énormément touché. Un petit moment de bonheur dans un entourage de zombie. 
Si vous aimez les zombies ce livre est pour vous.


Et voici l'avis de Siji Dans le cadre du Switch blog avec Siji&Books.




Grande fana de zombie, que ce soit en série avec Walking Dead ou Izombie, ou même en livre avec Red Hill, les proies, zombie thérapie j'apprécie toujours un brin d'horreur avec ces créatures effrayantes.  Alors quand Mi Ange Mi Démon m'a proposé un recueil avec des histoires de zombies je me suis dis que ce serai l'occasion de renouer un peu avec le genre.

Je ne suis pas très fan du style "nouvelle" je trouve toujours ces histoires trop courtes et je reste souvent sur ma faim ou avec une impression de pas assez. Evidemment c'est un reproche que je ferai également pour ce recueil mais étant donné que c'est le style qui veut ça, ce n'est pas vraiment un point négatif ! 

Je ne chroniquerai pas chaque nouvelle, mais je parlerai globalement du recueil, vous laissant découvrir chaque nouvelle par vous-même.

J'ai passé un bon moment de lecture en compagnie de tous ces zombies et ces personnages, je ne connaissais aucune plume dans ce recueil donc cela m'a également permis d'élargir mon horizon.
Les nouvelles ne se ressemblent pas, on passe de "l'historique" au contemporain, des nouvelles avec plus ou moins de suspens et même une nouvelle où nous sommes dans la peau d'un zombie ! 
Il y en a vraiment pour tous les genres et j'ai vraiment apprécié ce point la !


C'est un recueil que je vous conseille vraiment si vous êtes fan de zombie, vous serez surpris par plus d'une nouvelle 😉

mardi 21 février 2017

Et si on arrêtait d'empoisonner nos enfants de Erwann MENTHEOUR (Auteur)



Et si on arrêtait d'empoisonner nos enfants (broché) 17,90 euro





Maison d'édition : Solar
Nombre de pages : 208
Prix broché : 17,90 euro
Date de parution : 26 janvier 2017
Provenance : SP Solar via net galley
Où l'acheter? : Amazon



RÉSUMÉ : 
Le titre de ce livre vous semble exagéré ? Trop alarmiste ? Pourtant, à voir le monde, on peut se demander si nous n'avons pas oublié que nous avions des enfants. L'environnement dans lequel nous les laissons grandir est de plus en plus toxique, c'est une évidence, et pourtant... si nous ne faisons rien, ce seront eux qui en seront les prochaines victimes. S'il faut choisir, c'est d'abord eux que nous devons protéger. 
Livre après livre, Erwann Menthéour tire le signal d'alarme et démontre que les mots les plus durs sont parfois très en deçà de la réalité. Le danger n'est pas pour demain : des processus sont enclenchés, et nos enfants y sont déjà confrontés. 
Des chiffres ? 
• Rien qu'en Europe, 100 000 enfants meurent chaque année de maladies causées par l'environnement. 
• Depuis trente ans sur notre continent, le nombre des cancers d'enfants a augmenté de 1,1 % par an. 
• À l'échelle de la planète, on compte déjà plus de 42 millions d'enfants obèses (dont 35 millions vivent dans des pays en développement), sans parler du diabète, des allergies et des troubles des systèmes nerveux, reproducteurs, immunitaires... 
Cette explosion des pathologies ne concerne pas que les enfants, évidemment : pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, les générations à venir seront en moins bonne santé que celles qui les précèdent. Pour la première fois, l'espérance de vie s'est même mise à décroître. Alors, sommes-nous vraiment en train d'exagérer ? 
Au-delà de son titre qui sonne comme un cri, Et si on arrêtait d'empoisonner nos enfants ? est un livre pour les enfants, mais à destination des parents. Erwann Menthéour nous démontre qu'un autre monde est possible. Il nous propose une autre vision, mais il nous donne surtout des moyens pour la faire advenir, des moyens simples, conçus une fois encore pour être à la portée de chacun : éducation, alimentation, prise en charge des pathologies ou bien des addictions, les parents y trouveront une somme de conseils pratiques et d'outils qui les aideront à mieux agir avec leurs enfants. Sur chaque sujet, le psychiatre Bernard Geberowicz leur délivrera les mots et les clés pour mieux communiquer. Sans jamais culpabiliser. Avec la satisfaction de voir que le changement est possible et, mieux encore, qu'il est à notre portée. 
L'ambition de ce livre est de planter de nouvelles graines, les graines d'un monde meilleur, porté par des générations d'êtres libres, curieux et responsables. Tout simplement des gens heureux... 





Je remercie les éditions Solar pour l'envoi de ce Service Presse via Net Galley.

Je ne trouve pas le titre trop alarmiste, bien au contraire.

J'ai beaucoup plus aimé ce livre à "Dans ma peau", la structure est plus aérée et l'auteur utilise des mots compréhensible et en plus mets des liens hypertextes pour qu'on voit ses sources et aussi des articles ou sites trés intéressant.

Je connaissais déjà quelques trucs avec les livres ayant pour thème le cétogéne, le sans gluten, le paléo.... Ce livre rejoint certains points mais en ouvre d'autres que j'ignorais avant.

Il va être difficile de tout mettre en place d'un coup, mais je vais vite rectifier mes erreurs au fur et à mesure.

Merci beaucoup à l'auteur pour cet "apprentissage", c'était mon premier livre de lui mais je vais essayer de lire ses précédents qui m'ont l'air trés bien, en plus de ceux qu'il cite.

Attention, malgré le titre, ce livre s'adresse à tous même ceux qui n'ont pas (encore) d'enfants ou n'en veulent pas.
















lundi 20 février 2017

Dans ma peau de Yael ADLER (Auteure), Catherine WEINZORN (Traduction)

Dans ma peau (broché) 19,50 euro





Maison d'édition : Solar
Nombre de pages : 352
Prix broché : 19,50 euro
Date de parution : 9 février 2017
Provenance : SP Solar via net galley
Où l'acheter? : Amazon



RÉSUMÉ : 
Elle nous entoure de toutes parts, mesure près de deux mètres carrés et enveloppe tout ce que nous portons en nous. La peau est notre lien avec le monde extérieur. Notre antenne. Elle peut émettre et recevoir. Elle nourrit nos sens. Elle est objet de désir, elle est notre zone frontière, le fascinant réceptacle de toute notre vie, et en même temps une gigantesque terre d'accueil pour les bactéries, les champignons, les virus et les parasites. 

Pourtant, peu d'entre nous savent vraiment ce qu'est cet organe, comment il fonctionne et surtout quelles missions vitales il accomplit pour nous. 
La peau nous protège en premier lieu d'intrus dangereux, tels que toxiques, agents pathogènes ou allergènes. Elle fait aussi office de climatiseur personnel et nous évite d'être en surchauffe, de geler sur pied ou de perdre trop d'eau et de nous dessécher. Grâce aux cellules sensorielles, aux poils et aux quelque deux mille cinq cents récepteurs par centimètre carré qui sont concentrés dans le bout des doigts, notre peau sait s'il vente, s'il fait humide ou sec, si un objet est lisse ou rugueux, pointu ou arrondi. Selon des découvertes toutes récentes, la peau peut même sentir et entendre.

La peau nous met aussi en contact avec les autres humains. Saviez-vous que les messages transmis par la peau sont décisifs dans le choix d'un partenaire ? Le goût de la peau est différent d'une personne à l'autre, et le parfum propre à chacun n'attire que celui ou celle qui lui est destiné : la nature s'arrange pour combiner au mieux les patrimoines génétiques, afin que notre descendance soit résistante et en bonne santé. Deux types de peau différents qui se rencontrent, c'est la promesse d'un salutaire mélange des gènes en cas de procréation.

La peau est le miroir de l'âme, l'écran sur lequel se projette la vie de notre inconscient. En véritables criminologues, les dermatologues l'observent passionnément pour y trouver des indices. La piste mène parfois loin dans les profondeurs, et ils découvrent soudain que la peau parle d'une carence psychique, de stress ou de déséquilibre. Les rides parlent de chagrins et de joies, les cicatrices, de blessures. La chair de poule trahit la peur ou le plaisir. Certains boutons avouent trop de lait, de sucre et de farine blanche. Le surpoids provoque des infections dans les plis cutanés. Une peau sèche ou qui transpire trop est parfois signe que quelque chose ne tourne pas rond du côté de la thyroïde. La peau archive, pleine de traces et de signes, manifestes ou cachés. En décryptant ces archives, on sera surpris de constater que le visible, souvent, mène à l'invisible.

Dans cet ouvrage, Yael Adler, Dermatalogue, choisit de parler de la peau en faisant tomber tous les tabous qui lui sont associés. Celui de la nudité très souvent –; organes génitaux visibles ou sentiments de honte invisibles –;, mais aussi ceux des odeurs, un peu fortes ou carrément nauséabondes, des petits défauts, creux, bosses et taches, ou encore des sécrétions. Bref, bien des choses dont nous n'aimons pas parler ou que nous trouvons écœurantes viennent de la peau : pellicules, cérumen, boutons, sébum, sueur, etc. Autre tabou : les maladies vénériennes, surtout quand il s'agit de savoir où on les a attrapées.

Pour elle, tout cela n'a rien de répugnant, bien au contraire. Elle pense et analyse avec ses sens : elle observe, gratte, presse et sent. Car la nature, la consistance et l'odeur d'une affection cutanée sont autant d'indices qui aident à démasquer le coupable.

La peau est un organe fascinant, le plus vaste du corps humain. Une pure merveille ! Aussi divertissant qu'instructif, cet ouvrage nous explique ce qu'il faut savoir sur cet organe essentiel qui nous relie au monde, aux autres et à nous-mêmes.






Je remercie les éditions Solar pour l'envoi de ce Service Presse via Net Galley.

J'ai été trés attirée par le résumé de ce livre qui au final m'a paru extrêmement long en comparaison de "Si on arrêtait d'empoissonner nos enfants?"

L'auteure explique bien son sujet, la comparaison avec le garage en sous sol est vraiment bien imagée et permet de comprendre facilement. Il est juste dommage que l'auteure se soit "perdue" dans ses anecdotes qui ont final n'apportait rien voir même n'avait pas de chute. Elle est venu, elle est morte euh ok bon, à part faites attention en morale mais qui pouvait être expliquée autrement sans anecdote je vois pas trop. Pareil pour l'aventure extraconjugale. En fait je pense c'est parce que l'auteure se bidonnait toute seule a cause du secret médical mais sinon...

En dehors des longueurs, le sujet reste vraiment trés intéressant. Il y avait des choses que je faisais déjà pour préserver ma peau et d'autres que je ne faisais pas ou mal du coup je vais changer ça rapidement.

Sinon le sujet était vraiment complet, comme le soleil et la vitamine D qui ne concerne pas que la peau.

Au final trés bon livre malgré quelques longueurs.












samedi 18 février 2017

Qu'est-ce qui se passe ? de Léa Larrieu (Auteure)


Maison d'édition : Nats editions
Nombre de pages : 28
Prix broché :  8 euro
Date de parution : 20 janvier 2017
Provenance :  SP Nats éditions

Où l'acheter? : Amazon 




RÉSUMÉ : 
Tu me reconnais ? Je suis l’ours polaire. Je vis sur la banquise. Ici, tout est blanc, tout est beau. Mais depuis quelque temps la mer m’apporte de drôles de choses que je ne connais pas. 





Je remercie Nats éditions pour ce merveilleux Service Presse qui encore une fois place la barre trés haut au niveau de la "morale".

Le thème de l'histoire est assez "banal" et réaliste,  trop même ça doit être pour ça que personne n'en parle plus que ça à la télé, du coup je trouve ça génial de sensibiliser les enfants à ce problème.

Le gros plus de ce livre est qu'il est disponible dans plusieurs langues. Nous avons opté pour la version bilingue français-anglais.

Les images sont trés sympas et compréhensible des enfants, ils arrivaient à imaginer l'histoire facilement avant que je ne commence la lecture.




POINTS POSITIFS :

  1. Phrases courtes 
  2.  dessins enfantins
  3. la version bilingue

POINTS NÉGATIFS :


  1. Aucun pour moi.

En conclusion, une histoire trés sympa, qui encore une fois comme tout les jeunesse Nats parle d'un sujet important mais sans s’appesantir dessus et qui permet aux enfants de réfléchir sur l'avenir. 




C'est l'histoire d'un ours polaire  qui nous dit de ne pas lancer les poubelles dans l'eau parce que ça va à la banquise et ça fait fondre la glace.

j'ai beaucoup aimé l'histoire surtout quand l'ours polaire disait que là bas avant c'est blanc et beau mais plus maintenant :'(

j'ai pas aimé que les gens envoient leurs poubelles.

Mon personnage préféré c'est l'ours bien sûr parce qu'il y en a pas d'autres.

J'ai bien aimé que maman me lises aussi l'histoire en anglais.

J'adorais bien les images




Ça parle d'un ours polaire, il croyait que la glace c'était une poubelle parce que les gens ils envoient des trucs dans l'eau et ils vont sur la banquise.

Mon moment préféré c'est quand il y avait un ballon sur la banquise.

Mais j'ai pas aimé quand la glace fondait.

J'adore l'ours.

J'ai rien compris à l'anglais mais les images étaient trés belles.






vendredi 17 février 2017

Marked Men - saison 4 Nash de Jay Crownover (Auteure), Charlotte Connan de vries (Traduction)


Marked Men - saison 4 Nash (broché) 17 euro






Maison d'édition : Hugo Roman
Collection : New romance
Nombre de pages : 400
Prix broché : 17 euro
Prix ebook : 6,99 euro
Date de parution : 16 février 2017
Provenance : SP Hugo Roman
Où l'acheter? : Amazon
"Famille" : Volume 4 sur 6


Mes chroniques des volumes précédents
















RÉSUMÉ : LEUR PASSÉ DÉTERMINERA-T-IL LEUR FUTUR ? 



Saint Ford, infirmière, concentrée sur son travail, dévouée à ses patients, n'a pas de place pour l'amour. Elle n'a pas besoin d'un gars dans sa vie – surtout quand il s'agit du canon inoubliable qui l'a détruite au lycée. Le sombre et mystérieux Nash Donovan ne se rappelle peut-être pas d'elle ni de la douleur qu'il lui a causé. Mais il a chamboulé son monde... et risque de recommencer. 



Nash n'est plus le joueur prétentieux qu'il a été. Dévasté par la découverte d'un secret de famille, il essaie difficilement de comprendre son futur. Il ne peut pas être distrait par la jolie infirmière qu'il croise partout. Mais il ne peut ignorer les étincelles entre eux, ni le fait qu'elle semble le fuir. Mais la Saint douce, rigolote et canon, est bien trop géniale pour qu'il renonce. 



Quand Nash découvre la vérité sur leur passé, il réalise qu'il a peut-être déjà perdu son coeur avant même de s'être battu pour lui. Maintenant, Saint doit décider : Nash vaut-il la peine de risquer son coeur à nouveau ?





Je remercie Mélusine et Marion des éditions Hugo pour l'envoi de ce livre qui ce quatrième  tome de la série qui est sur Nash et Saint.

Je continue sur ma lancée avec ce livre et sexy lawyers 3 sur le thème "2 amis qui se sont connus enfant, s'aimait sans le dire, l'un part et ils se retrouvent". Juste avant j'avais lu Fighter 2 et Room Hate mais le contenu et l'histoire sont carrément différente pour ces quatre livres. 

Contrairement aux précédents tomes, j'ai été un peu déçue par celui là. Probablement à cause de Saint, elle n’arrêtait pas de freiner des quatre fers alors que Nash se mettait en quatre pour elle. Tout ce que Nash faisait n'était jamais assez bien car elle n'arrivait pas à avancer par rapport à son passé.

C'est vraiment dommage, car son personnage est vraiment trés sympa et à tout pour pour plaire, son passé pourrait être une force mais non.

A contrario, j'ai beaucoup aimé découvrir Nash mais est cependant restée déçue par son attitude. Il l'aime et fait tout pour elle mais vu comment elle réagit, à sa place j'aurais abandonné depuis longtemps.

Nous retrouvons avec plaisir dans ce tome les couples des anciens tomes et  découvrons deux nouveaux personnages que j'ai hâte de retrouver dans les prochains tomes.

Je précise que mon avis est peut être faussé à cause de la mort d'un des personnage. Il est mort, dans sa chambre et dans les bras de son fils, exactement comme mon père il y a deux mois et du coup je n'ai peut être pas apprécié ce tome à sa juste valeur, je pense le relire plus tard quand j'aurais plus de recul.

Et sinon je trouve dommage que le magnifique dragon de Nash ait été représenté par un chat avec des lunettes de soleil sur la couverture française, bon on ne le voit pas en entier sur la couverture VO non plus, c'est dommage, un tatouage comme ça doit être vraiment beau à voir.

Une petite nouveauté trés appréciable, le nom de nash est sur la tranche du livre en plus du nom de la série contrairement aux trois premières ou il n'y avait que le nom de la série et je trouve ça sympa.

En bref, même si j'ai bien aimé le personnage de Nash, j'ai beaucoup moins apprécié celui de Saint que j'ai trouvé fade après les personnages féminins "fort" des premiers tomes.




AUTRES AVIS




COUVERTURE  VO






DU MÊME AUTEUR





jeudi 16 février 2017

Sexy Lawyers Saison 3 Affaire non classée d' Emma Chase (Auteure), Robyn stella Bligh (Traduction)



Maison d'édition : Hugo Roman
Collection : New romance
Nombre de pages : 360
Prix broché : 17,00 euro
Prix ebook : 6,99 euro
Date de parution : 16 février 2017
Provenance : SP Hugo Roman
Où l'acheter? : Amazon
"Famille" : Volume 3 sur 4



CHRONIQUE DES TOMES PRÉCÉDENTS




RÉSUMÉ : Dans la première saison de Sexy Lawyers nous avions découvert la passion, puis l'amour qui unissait Stanton et Sofia dans une comédie romantique épicée. Dans la deuxième saison nous avons adoré les aventures amoureuses de Jake et Chelsea. Dans cette troisième saison nous allons suivre les aventures d'un autre ami de la bande des avocats sexy de Washington : Brent qui va tomber sous le charme de la sublime Kennedy. 

Brent, avocat et ami de Santon et Sofia, retrouve Kennedy, une ravissante jeune femme qu'il avait humiliée à l'université. Brent est subjugué, mais Kennedy, devenue aujourd'hui une brillante procureure, n'est pas décidée à le laisser entrer dans vie. Mais comme souvent, il existe une réelle différence entre passion et raison... 

Et Brent et Kennedy sont bien déterminés à vérifier s'ils sont aussi brillants au lit qu'ils le sont au tribunal...





Je remercie Déborah et Marie des éditions Hugo Roman pour l'envoi de ce nouvel SP.

Après Fighter 2 et Room Hate je continue sur ma lancée avec ce livre et Marked men 4 sur le thème "2 amis qui se sont connus enfant, s'aimait sans le dire, l'un part et ils se retrouvent", mais le contenu et l'histoire sont carrément différente pour ces quatre livres. C'est la deuxième fois que je lis plusieurs livres d'affilée ayant le même thème ou du moins que cela m'interpelle, sauf que la première fois ils se ressemblaient beaucoup plus alors que là rien de rien. C'est encore plus appréciable.

Encore une fois petite déception au niveau de la narration, dans le premier livre, on avait le point de vue de Stanton ET de Sofia, dans le deux seulement celui de Jake et encore une fois dans ce tome seulement celui de Brent et pas de de leurs chéries.

ça manque vraiment beaucoup car ce sont toutes les deux, comme Sophia des personnages hauts en couleurs qui n'ont pas peur de l'ouvrir et ça donne des scènes cocasses.

Dans le premier tome pas vraiment de personnages coup de coeur, dans le deuxième Chelsea et la clairement Brent (désolée Kennedy ;) ).... ou son majordome, j'hésite lol.

Brent est vraiment un personnage trés fort physiquement malgré sa jambe mais aussi trés fort moralement "à cause" de ladite jambe. Il est aux antipodes des héros classiques et pourtant il a réussi à me faire craquer. Pour les nouvelles qui passerait par la, je passe mon temps à râler que l’héroïne abandonne toujours le gentil pour le bad boy... Non pas que Brent soit réellement un bad boy, c'est jusque qu'il aime bien déstabiliser son monde.

Ce que j'ai beaucoup aimé c'est les scènes où on retrouvent nos amis des tomes d'avant et c'est toujours autant de bonheur et de rires.

Mais mon chouchou j'avoue c'est le majordome, on aurait dit un mini Alfred.

Bref, j'ai totalement craqué pour Brent (vu que le majordome fait partie du package) mais j'ai quand même hâte de retrouver Jake et Chelsea dans le prochain tome.







                         sexy lawyers 3.5







AUTRES AVIS

Siji&Books